Serenity

Levez le voile sur le mystère qui règne ici ... Ou essayez simplement de survivre.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Ryoichi Satô - UnderConstruction

Aller en bas 
AuteurMessage
Ryoichi Satô

Ryoichi Satô

Nombre de messages : 7
Age : 28
Location : Hidding, I Shoud be.
Date d'inscription : 14/12/2008

Ryoichi Satô - UnderConstruction Empty
MessageSujet: Ryoichi Satô - UnderConstruction   Ryoichi Satô - UnderConstruction EmptyMer 17 Déc - 5:55

Identitée

avatar: Hakuei.
Nom: Satô.
Prénom: Ryoichi serait le prénom avec lequel il ose se faire connaître. Cependant, celui-ci cache un prénom, et cette fois-ci, véritable… Mairu.
Age: 18ans.
Orientation Sexuelle: Tout ce qui est humainement beau.

1ere promotion ou 2eme promotion: 2ième Promotion.
Moyenne de note: 14/100 et seulement parce qu’il cherche à ne pas trop se faire remarquer et par esprit de contradiction. En effet, car il lui arriverait d’avoir des notes bien supérieurs.
Casier Judiciaire: Le cassier judiciaire du jeune Satô est tout à fait vierge bien qu’il ne devrait pas l’être… Après tout, il est un hacker plutôt connu sur l’Internet.
Job: En cherchant sous Mairu Satô l’emploi ne pourrait être que journaliste dans un journal fort connu comptant utiliser comme pseudonyme Mail Jee. Sous Ryoichi, on ne trouve qu’un gosse sans emploi fixe.

Caractère:Et si définir le caractère d’une personne pouvait se créer en quelques lignes seulement, nous n’aurions pas affaire avec Mairu qui est aussi imprévisible que déranger. Ainsi, je vais tenter à mon mieux de décrire ne serait-ce qu’une petite parcelle de la vraie couleur que ce jeune homme cache sous des masques d’expertises.

La première chose à savoir sur le jeune journaliste, c’est qu’il est justement ça; un simple journaliste. Journaliste qui ne devrait pas se retrouver dans une école où des multitudes de questions se propagent. Un jeune écrivain qui se retrouve dans la gueule du loup fin prêt à découvrir le scoop de l’année, l’information juteuse. Ainsi, il est juste ça… Un simple journaliste qui se trouve où que plusieurs ne peuvent que rêver d’être.

Si seulement il n’était que ça. Sous ces airs de jeune crétin et abruti finit se retrouve un jeune homme avec une intelligence épatante, époustouflante même. Oui, car il doit avoir une certaine intelligence pour se faire passer pour quelqu’un d’autre… Un homme qu’il n’est pas, un autre personnage en entier. Mairu n’est soudainement plus Mairu, mais bien Ryoichi. Ryoichi est le jeune étudiant en lui, le gamin et celui qu’il doit devenir pour ne pas se faire découvrir.

La question devint donc « Qui est qui? ». Mairu et Ryoichi. Deux jeunes hommes avec le même âge qui n’ont en aucuns cas la même vie. Deux êtres différents dans le corps d’une même personne. Cette personne qui ne fait que risquer sa peau à chercher ce qui se passe véritablement.

Nous allons donc commencer sur une étude approfondit du sujet 344-39938 en d’autre mot… Mairu.

C’est Mairu qui vit depuis plus longtemps, il est le caractère principal et donc celui qui est le plus important, car c’est la véritable copie et non la modification. Cependant, qui est-il à l’exception d’un journaliste banal? Il est un enfant. Un véritable enfant! Du moins, n’exagérons rien, il n’est pas naïf, il ne croit pas que le père Noël ou tous autres personnages imaginaires existent, il ne fait confiance à personne d’autre qu’à lui-même… Il est méfiant d’une grande partie des gens, bien qu’il ne le montre tout simplement pas… Non, il préfère garder ses informations-là secrètent et en lui. Méfiant, mais enfantin. Comment? Tout simple, en fait. Il est joueur, il aime vraisemblablement s’amuser et il est un maniaque de jeux vidéo.

Il s’amuse avec un rien, il aime rire et il ne se gêne pas pour rigoler ici et là sur des sujets pas terriblement amusant pour les autres. Et si la joie fait partie de lui, être chiant l’est tout autant… Oui, car il aime se moquer des gens dans une manière très affective mais sans pour autant gentille. Il se moque avec une volonté d’or à s’amuser. Il a une énergie qui ne semble pas vouloir s’éteindre et il est tout simplement d’une intelligence sans pareille.

Intelligence qu’il utilise à tord et à bien… Il s’active à faire croire aux autres qu’il est d’une stupidité affligeante, qu’il ne vaut tout simplement rien pendant qu’il est entrain de détruire les barrières d’un site internet hautement sécurisé… Il a tendance à dire quelques choses pour ensuite dire le contraire ensuite et seulement par esprit de contradiction… Oui, il aime contredire ce qu’il dit et pense dans une action impulsive qui serait à présent classer comme une manie plus qu’à un qualificatif.

Il est changeant; pouvant être agréable et doux pour devenir ensuite une tempête qui ne semble pas vouloir se calmer, tranchante et brutale… Bref, instabilité et dérangé pourrait tout simplement bien le qualifié… Du moins, quand il est Mairu.

Il y a aussi le nouveau phénomène, nom de code : 75766 3847-007. Étudiant d’infiltration depuis peu, existant depuis quelques mois seulement.

Ryoichi serait le prénom complet du jeune garçon qui n’existe que depuis très peu de temps. Jeune garçon qui n’est tout simplement pas véritablement vivant ou du moins… Pas autant qu’il le semble. Non, car en fait… Ryoichi n’est qu’une invention pure et simple que Mairu a créée après quelques mois à bien y réfléchir… Ryoichi naquit dans le mois de Novembre de cette année. Cependant, si Mairu est quelqu’un de distinct… Ryoichi l’est tout autant…

Ryoichi est l’enfant typique qui c’est fait engloutir par les forces du mal… Force du mal qui se trouve à être que la vie d’orphelin. Seul et brisé par les temps et les évènements; Ryoichi est instable, impulsif et irréfléchi. Il fonce tête baissée dans les événements et ne montre aucune crainte. Il se montre violent par moment alors qu’il peut être très passif et calme. Des qualificatifs qui font de lui un être difficiles à cerner et il en est bien tant mieux…

Il possède une intelligence médiocre ou c’est ce qu’il laisse sous entendre par sa moyenne peu généreuse… Il semble être l’abruti total qui ne fait confiance à personne et qui envoie balader les gens qui lui semblent… Tous les gens en fait. Cependant, il offre de l’aide à n’importe qui et dans n’importe qu’elle situation. En effet, il aide les autres et ne demande rien en retour. L’attrape? Il vous insulte après et rajoute qu’il ne faisait ça que pour occuper son temps. Il part ensuite gracieusement vers de nouveaux espaces à part si vous l’empêchez de partir par des paroles.

Il est asocial et ne semble pas savoir comment s’y prendre face aux humains. Les remarques désobligeantes le font enrager et il promet toujours à une personne de ne pas oublier ce qu’il venait de dire, car l’appareil viendrait tôt ou tard. Il réagit mal face aux gens ce qui peut être une côté tout à fait charmant… Et malgré l’handicape, il s’amuse tout de même à séduire ce qui lui semble potable.

Il est souvent vu comme le mystérieux garçon qui marche sans vraiment savoir où qu’il va se retrouvant ainsi dans des endroits qu’il ne devrait pas connaître… Mais est-ce vraiment par accident? Bien sur que non!

Physique: Angéliquement beau serait une pensée soudaine qui croisera l'esprit de plusieurs. Transpirant l'innocence, la naïveté et la faiblesse. À se fier à son physique, il n'est qu'un enfant avec le cerveau d'un enfant. Personne ne pourrait mieux se tromper que ça, car il est loin d'être le mignon enfant prêt à tout pour les autres... Personne ne se douterait des nombres incalculables de masques que son visage se procurent pour cacher ce qu'il cache bien au fond de son petit corps gracile; la folie.

Une fine couche d'épiderme couvre doucement une ossature frêle, un taux de graisse inférieur à la norme ainsi qu'une musculature presque inexistante. Cette peau laiteuse d'une douceur féérique brillant doucement sous le fluorescent de la lune lui donnant doucement un air mythique, de prince ou encore d'un dieu quelconque dans le corps d'un enfant.

Car cette peau douce cache un corps dangereusement petit, un corps qui semble fragile prêt à casser à tout moment sous le bruissement d'aile d'un oiseau ou une caresse par un pétale d'une fleur. Un corps d'enfant pour la mentalité d'adultes comme d'enfants. Un être qui semble être faible, facile à soumettre et contrôlable; naïf. Un corps incompris vu la force que celui-ci puisse démontrer en tout temps. Loin d'être l'enfant qu'il est en apparence.

Son visage est une création des dieux, un esquisse de la perfection; un appel vers la luxure et la sensualité. Des traits dessinés d'un crayon fin, finesse et douceur. Un rappel à l'enfance, tout compte fait. Une peau satiné et laiteuse agrémenté de pétales de roses d'une douce pâleur, parfaitement agencés avec un petit nez délicatement parfait et des yeux en amandes regroupant chaleur et froideur à leurs plus grandes extrêmes.

Des yeux qui attirent les regards en vue l'intensité qu'ils peuvent projeter ainsi que l'indifférence qui peut s'y abattre. Les fenêtres vers l'âme ne peuvent pas être plus compliquées que les siennes. Parfois avec une intensité enflammée, déconcertante et à d'autre moment d'une froideur morte, vide de toute vitalité... Des yeux qui changent de regard beaucoup trop de fois par journées, des millions de fois par jour et qui sait combien encore.

Ainsi l'homme avec l'apparence d'un enfant... Un enfant qui semble être le plus mignon de tous, d'une beauté flagrante et d'une douceur pénétrable... N'en est rien.

Famille: Créé par un homme et une femme… Un homme et une femme à présent décédés après de nombreuses années de vie et de joies. Un homme qui adorait son fils, sa femme ainsi que le travail banal qu’il occupait; un autre homme de bureau. Une femme qui aimait son fils, son mari ainsi que le travail qu’elle se voyait faire pour le restant de ses jours; professeur.

Une famille banale, rien de très extravagant. Un homme, une femme et un fils. Un simple fils qu’il adorait et ce jusqu’à la fin de leurs jours. Jours qui terminèrent après un accident de la route, il y a maintenant 3ans. Il vit seul depuis 3ans et il ne pourrait pas s’en porter mieux, il est heureux malgré le manque… Il est confortable, mais ses parents lui manquent.

Cependant, l’école ne connaît pas cette véritable histoire. Non, cette histoire n’est pas celle connue pour Ryoichi. Ryoichi, lui, n’a plus de parents depuis qu’il a naquit. Il est un orphelin qui se fit adopter par familles illégalement. Il c’est fait passer de bras en bras pour finalement se sauver à 15ans et vivre seul avec des amis… C’est son histoire, à lui. Histoire complètement fausse, complètement inventé… Mais légitime, car les papiers le disent très bien… Ses parents moururent quand il n’était qu’un gosse…

Code: Okay By Taku


Vous.

Prénom: Kiyoshi ou Emily. xD
Age: 17ans, mes chers.
Moyenne de lignes: Ça dépend, ça dépend. Je descend jamais en dessous de 25lignes.
Constance de connexion: Chaque jours à part quelques exceptions. =)
Revenir en haut Aller en bas
Ryoichi Satô

Ryoichi Satô

Nombre de messages : 7
Age : 28
Location : Hidding, I Shoud be.
Date d'inscription : 14/12/2008

Ryoichi Satô - UnderConstruction Empty
MessageSujet: Re: Ryoichi Satô - UnderConstruction   Ryoichi Satô - UnderConstruction EmptyJeu 18 Déc - 9:40

Histoire:Et l’amour sortit vainqueur de leur première rencontre, première rencontre qui se créa dans un bon jour du mois de Septembre. Un jour comme les autres où les élèves se rendent en cours et où les adultes se rendent à leur travail. Situation qui fut identique pour deux élèves, une femme et un homme, qui se rendaient normalement à leur cours. Normalement, s’ils ne s’étaient pas brutalement rencontrer dans un face-à-face légendaire. Un éclat de rire s’en suivit alors que la jeune femme se faisait doucement aider par le garçon qu’elle venait de persécuter. Un sourire timide au sourire charmeur, une rougeur à la gêne de l’autre… C’était l’amour!

Amour qui dura ainsi en long et en large. Un amour passionnel et sentimental. Bref, de l’amour quoi! Il eut les problèmes, les chicanes, les fissures avec les baisers, les mots doux et les sourires. C’était un couple normal, dans une école normal. Rien de très excitant, seulement… Ils avaient trouvés l’amour de leur vie, il allait être avec l’autre personne jusqu’à leur mort… Mort commune et bien trop tôt. Mais c’est un sujet qui ne leur était pas connu à l’instant même.

École terminée, l’homme commença doucement à travailler dans le bureau d’une quelconque compagnie pendant que la femme devint rapidement professeur. C’était parfait comme c’était, rien ne semblait pouvoir détruire ce petit bonheur chaleureux. Bonheur qui s’intensifia à la venu d’un être qu’ils n’avaient pas planifié; un bébé. Un enfant, ils allaient avoir un enfant après plusieurs années de mariage et d’amour. Une chance, une bénédiction même; ils allaient vraiment être parents. Les meilleurs parents du monde s’étaient-ils promis en vu de l’enfant qui allait naître quelques mois plus tard.

Les mois passèrent et l’amour explosait de partout, partout, partout. C’était la sensation d’un nouveau couple, prêt à tout l’un pour l’autre et pardonnant tout ce que l’autre faisait. Bref, c’était d’une pureté magnifique… D’une beauté…

« Espèce d’imbécile!! Je te hais! Si jamais tu rapproches cette brindille de moi, je vais te l’enfoncer dans la gorge et t’étouffer avec. Ne pense même pas à avoir un autre foutu môme!! » Cria une voix féminine qui transpirait douleur et agressivité.

« Mais voyons, Chérie, nous voulions cet enfant, n’est-ce pas? » Assura son mari, d’un ton doux et mielleux.

« Alors, la prochaine fois… ACCOUCHE-TOI!!! C’est une pastèque qui va me sortir de là… UNE PASTÈQUE! Tu veux qu’une pastèque te sorte de ton… » Rapidement son mari posa la main sur la bouche de la femme pour ensuite de la faire morte férocement par la femme qui hurla à nouveau.

Sueur au front avec les cheveux doucement collés contre celui-ci, une jeune femme ouvrit doucement les yeux pour apercevoir son mari avec une couverture jaune. Il berçait doucement celle-ci en chantonnant doucement et la femme comprit rapidement qu’elle avait du fermé les yeux à la seconde que l’accouchement était terminé. Un sourire éclaira ses traits fatigués alors qu’elle annonça son réveil à son mari qui releva la tête de l’enfant et se précipita à ses côtés. Il lui résuma rapidement l’état des choses avant de lui passer l’enfant qu’elle prit avec bonheur. Elle avait souffert, mais le voir ainsi dans ses bras… Pouvoir dire que c’était SON bébé… Elle ne put qu’être heureuse; la douleur n’était rien à comparer à ce petit enfant, son petit enfant.

Et c’est ainsi que le bébé surprise naquit dans une famille qui l’aimera pour le restant de ses jours. Le nom du bébé; Mairu. Prénom qui fut choisit par sa mère pour une raison inconnue jusqu’à présent, question qu’il ne posa jamais à sa mère; il l’aime bien son prénom. Après tout, c’est original et le son est joli.

Mairu fit donc présence dans une famille qui baignait dans l’amour, la simplicité et le bonheur. Une famille qui n’est pas riche et qui parfois à des difficultés financières. Une famille qui se crie parfois dessus pour aucune raison. Une famille qui s’aime malgré tout. Sa famille à lui! Et dire qu’il ne l’aimait pas était une insulte; il adorait, aimait sa famille et ferait tout pour eux.

Il commença ainsi donc à vivre tranquillement, aidant ses parents quand il le pouvait, à l’instant qu’il le pouvait. Il fut un enfant très calme, malgré les enfantillages qui prenaient parfois le dessus. Il était joueur et il adorait tout simplement les jeux vidéo. Jeux vidéo qu’il terminait rapidement avant d’aller en louer d’autres. Bref, c’était sa vie à lui. C’était calme, paisible et il n’allait pas l’échanger; jamais. Cependant, on ne décide pas de telle chose… Ainsi, sa vie calme fut rapidement changer alors qu’il vieillissait.

Il changea intérieurement et ses passions changèrent. Il n’aimait plus rester calme à aider son père ou encore regarder sa mère cuisiner sans rien dire. Il n’était plus le même gamin et le changement fut bénéfique et maléfique. Il devint mature et commença plusieurs petits boulots qu’il empilait dans son horaire très chargé pour ensuite revenir à la maison et activer ses petits doigts sur le clavier de son petit ordinateur dans son petit sanctuaire. Son petit sanctuaire n’était que sa chambre, chambre qui était hors-limite pour ses parents et où il entassait des millions de gadgets à l’espion 007 ou encore comme hacker.

Car c’était ce qu’il était; un hacker à ses heures perdus. Alors qu’il trouvait un espace dans ses horaires chargés, il apprenait l’encodage et le décryptage d’informations qui lui seront essentiels plus tard. Il commença très jeune alors qu’il expérimentait des choses sur son ordinateur, sans vraiment savoir ce qu’il fabriquait… Il nota des informations sur un papier et rapidement il avait accès à des informations qui lui étaient hors d’accès à l’habitude… Il était devenu hacker sans savoir ce que c’était, sans comprendre ou encore savoir ce que c’était… Bref, s’était un coup de chance ou de génie. Un des deux, dépendant de votre vision de la chose.

Ainsi, il vécut dans un monde qui lui semblait parfait. Parfait jusqu’à ses 15ans où il eut le choc de sa vie, un choc qu’il ne voudrait plus jamais ressentir. À ce moment-là, il ne se sentait plus très heureux et se retenait coupable. Il avait eut une journée banale à l’école et il rentrait doucement chez eux, près à recevoir un appel de sa mère pour l’avertir qu’elle partait du travail. Il couru jusqu’à la maison et attendit doucement que celui-ci sonne… Il reçut l’appel de sa mère, lui indiquant qu’elle s’en retournait à la maison avec une surprise. Surprise qui n’arriva jamais à la maison. Le garçon attendit et attendit… Des heures étaient passées et le téléphone se remit à sonner; il répondit brusquement et la nouvelle lui frappa soudainement le cœur en plein fouet; son père était la surprise. Son père était mort avec sa mère, dans un accident… Sa famille était détruite jusqu’à ce qu’il ne reste que lui… Lui seul.

Cette information lui brisa le cœur et il s’enferma chez lui à apprendre des nouvelles informations et techniques sur les ordinateurs et il travaillait la nuit. Puis, il recommença l’école et il déménagea dans un appartement avec des amis qu’il connaissait… Bref, c’était le luxe! Il recommença à sourire et redevenir le garçon qu’il était, malgré tout! Il allait surpasser ses évènements et en ressortir plus fort. Seulement, à l’âge de 18ans il trouva un petit boulot dans un journal assez réputé. Il n’allait pas avoir un très grand rôle, mais plutôt le garçon qui amènera le café aux Messieurs qui étaient hiérarchiquement supérieurs à lui…

Or, il apprit que l’histoire de l’école Serenity n’était pas tout à fait fermé… Histoire qu’il connaissait en vu de la panique que sa mère fut exposée à vivre, alors qu’elle craignait que son fils soit en danger… Il connaissait l’histoire par cœur et sans en parler à personne se décida de se jeter dans la gueule du loup alors que les autres chercheraient des moyens d’entrer à l’intérieur du bâtiment sans causer de questionnements. Il allait être le journaliste infiltré. L’idée lui plaisait et s’inventer une nouvelle identité n’allait pas être très compliqué.

Il y passa quelques mois forgeant une nouvelle personnalité quand il n’était pas en compagnie de gens qu’il connaissait, forgeant une histoire impeccable avec des preuves écrites, des certificats et tous autres informations qu’il aurait besoin… C’est alors que Ryoichi naquit. Un jeune homme qu’il n’était pas, mais qu’il allait devenir histoire de trouver ce que cette école tramait. Il allait être le premier journaliste à découvrir ce qui se cachait sous cette école en ne faisant semblant d’être qu’un enfant idiot et impulsif. Tout allait être parfait alors qu’il allait essayer de trouver ce qui se cachait derrières les murs de bétons… Ou peut-être pas…

FICHE TERMINÉE
Revenir en haut Aller en bas
Takuma A.
Adorable Admin' ♥
Takuma A.

Nombre de messages : 341
Age : 27
Date d'inscription : 13/12/2008

Ryoichi Satô - UnderConstruction Empty
MessageSujet: Re: Ryoichi Satô - UnderConstruction   Ryoichi Satô - UnderConstruction EmptyJeu 18 Déc - 9:41

( enfin ) Validée
Tu le sais que t'es énervante hein ? ♥️

_________________
Ryoichi Satô - UnderConstruction 081213053800611145
Revenir en haut Aller en bas
https://sereniity.forumactif.com
Contenu sponsorisé




Ryoichi Satô - UnderConstruction Empty
MessageSujet: Re: Ryoichi Satô - UnderConstruction   Ryoichi Satô - UnderConstruction Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ryoichi Satô - UnderConstruction
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serenity :: Hors-Sujet :: Registre. :: Présentations validées-
Sauter vers: